vendredi, décembre 22, 2006

Et Nichane n'est plus!!!!

mercredi 20 décembre 2006, 22h

COMMUNIQUE

Nous soussignés, journalistes de l’hebdomadaire Nichane, exprimons par la présente notre stupéfaction et notre consternation à la découverte de l’interdiction de distribution qui frappe notre magazine, sur ordre du gouvernement marocain. Cette interdiction, assortie d’une plainte du ministère public à notre encontre pour « atteinte aux valeurs islamiques », fait suite à la publication, il y a deux semaines, d’un dossier consacré aux « Noukat » (blagues) en circulation au Maroc. Le communiqué gouvernemental cite des « blagues qui heurtent les sentiments du peuple Marocain ». C’est pourtant de ce même peuple que ces blagues émanent. Notre dossier avait pour but de les analyser sans jugement, afin de comprendre ce qu’elles reflètent de notre mentalité et de notre culture collective. Que certains aient été heurtés suite à leur publication, nous en prenons acte, et leur présentons volontiers nos excuses. Notre intention n’était pas de heurter quiconque – et évidemment pas d’attaquer l’Islam, étant nous-mêmes musulmans. Mais l’ampleur donnée à cette situation par le gouvernement marocain est selon nous totalement démesurée. Au-delà de l’impossibilité d’exercer notre métier, la publicité faite autour de cette décision nous expose à la vindicte des plus extrémistes, et à ce que cette vindicte peut engendrer comme insécurité physique pour les membres de notre équipe. En attaquant Nichane au motif de la publication de ces blagues, le gouvernement marocain attaque toute la société, qui les a inventées et qui les véhicule.

Nichane

1 commentaire:

Fatima Alahyan a dit…

Je trouve vraiment ridicule les motifs pour lesquels Nichane a été interdit de publication. Comment un musulman peut-il offenser sa propre religion ? Et même si la journaliste, la rédaction, le directeur du journal Nichane ne sont pas de confession musulmane, comment peut-on dire que ces pseudo-blagues ( car, pour ma part, je n' ai vraiment pas ris! ) vont à l' encontre de la religion musulmane ? Ces blagues sont quelque part une critique de l' islam et l' islam ne fait qu' encourage la critique....